Blog

Retour d’expérience PRISME : Une plateforme opérationnelle, adaptée à la réalité pédagogique

L’association PRISME est composée de 35 salariés et propose des formations d’accompagnement aux personnes en parcours d’insertion, jeunes et adultes, sous un format individuel et collectif.

Ces personnes peuvent être primo arrivantes sur le territoire, rencontrer des problématiques périphériques importantes ou encore être dans une situation d’errance. Toute personne dans une démarche d’insertion peut être orientée vers PRISME par des structures telles que la Mission Locale, CCAS/CDAS, la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire de l’éducation nationale, les associations d’entraide, Le Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE), etc.

Elise Birée, coordinatrice du projet de développement numérique de l’association, nous partage la mise en œuvre du projet de digitalisation des pratiques en collaboration avec E-learning Touch’.

 

Une construction par étapes

 

“Deux principales raisons nous ont amenés à démarrer ce projet :

• Nous avons toujours été attentifs à la question des usages du numérique par nos stagiaires. Notre public est souvent en difficulté sur l’appropriation des outils du numérique. Les jeunes comme les adultes sont concernés. Bien que souvent familiarisés aux jeux vidéo le public jeune rencontre malgré tout des difficultés dans l’utilisation de l’outil informatique et plus largement numérique. Alors que le numérique s’installe de manière prégnante dans notre société, nous observons que la fracture existe toujours.

• Notre structure répond à des appels d’offre, notamment auprès de la Région Bretagne. Nos commanditaires sont de plus en plus attentifs à nos pratiques en matière de digitalisation. En 2018 nous avons débuté une phase de réflexion et nous avons souhaité anticiper les besoins en termes d’outils pédagogiques numériques à destination des publics en recherche d’emploi ou d’orientation. Nous avons dès 2019 compris que la question de la digitalisation des pratiques était un enjeu fort et que si nous ne prenions pas le train marche, nous serions à terme en difficulté pour nous positionner sur les échéances 2022.

Nous avons alors listé nos pratiques en matière de numérique.

• Un équipement informatique à la hauteur de l’enjeu
• Des espaces numériques à destination des stagiaires pour stoker leur production (CV, lettre de motivation…)
• Un parcours numérique des stagiaires avec des ateliers, pour amener le jeune à plus d’autonomie : tests de positionnement numérique, des ateliers, la protection des données sur Internet…
• Prise en compte du référentiel CléA Numérique, qui permet l’acquisition de compétences et de connaissances numériques.”

 

Le besoin d’une plateforme correspondant aux valeurs de l’association

 

“Il nous manquait alors la plateforme. Nous nous sommes renseignés sur deux idées de projet :

• Une plateforme intéressante mais qui ne correspondait pas à notre besoin : Une plateforme « clé en main », dont les contenus étaient déjà intégrés, inadaptés à notre public. Par ailleurs il nous paraissait essentiel de faire participer l’équipe notamment dans les créations de contenus, cœur de notre métier.

• Une plateforme Moodle : connue pour sa notoriété, cette plateforme nous a été recommandée par un partenaire. Elle correspond davantage à nos valeurs et nos besoins.
Investir une équipe dans le déploiement de la plateforme permet à chacun de la prendre en main et de faire des propositions.”

Une interface de connexion adaptée à la charte graphique

 

Un véritable enjeu

 

Pour la structure

 

“Nous nous sommes donnés 3 ans pour développer la plateforme sur la structure. C’est un véritable investissement reposant sur :
• Une présentation et une validation du projet de déploiement auprès du conseil d’administration
• L’achat du Moodle et sa mise en place, ainsi que les formations inhérentes à l’outil Moodle.
• L’embauche d’une personne de Master TEF (Sciences de l’éducation, parcours Technologie pour l’éducation et la formation)
• La formation de l’équipe pédagogique et la création d’outils pédagogiques à travers l’investissement d’un équivalent temps plein fondu sur l’équipe pédagogique.

Il s’agit d’un gros investissement réalisé par l’association mais nous espérons pouvoir formuler des demandes de subventions.”

 

Pour les stagiaires

 

“Le gros défi est d’utiliser la plateforme en « présentiel enrichi ». L’idée est de rendre les personnes autonomes et de les accompagner en présentiel pour utiliser ce type de plateforme.

Dans le cadre de formations qualifiantes ou non, notre public est amené à utiliser un espace personnel sur ce type de logiciel. Il est important pour nous de les préparer et la plateforme Moodle, utilisée en présentiel répond à cela. Il est important de souligner que les stagiaires accompagnés ne sont généralement pas équipés pour le distanciel (49% n’ont pas de PC, 22% n’ont pas d’accès à internet).”

 

Une plateforme, des conseils, mais aussi de la formation

 

“En plus de la plateforme et des conseils apportés par E-learning Touch’, nous avons mis en place des formations à destination de l’équipe pédagogique :
• Formation générale E-learning Touch’. Moodle est un énorme outil avec beaucoup de potentiel, qu’il faut savoir « dompter ».
• Formations en interne pour les administrateurs et les formateurs, concernant la création d’outils pédagogiques sur la plateforme Moodle. Toute l’équipe est intégrée.
• Formations spécifiques en interne, une phase de co-construction en petits groupes de 2-3 personnes pour traduire un support présentiel en numérique (création d’un fil conducteur, vérification de la pertinence de la thématique, déploiement sur Moodle, et création de l’outil). Toute l’équipe est donc initiée.”

 

Une phase de test

 

“Nous avons lancé une procédure d’évaluation des outils par les stagiaires et par le personnel de PRISME . Les ateliers créés sur Moodle sont testés grâce à des questionnaires déployés aux stagiaires. Les outils sont également testés plusieurs fois par l’équipe et sont harmonisés.

En mars, nous avons démarré deux sessions de formation pour 2×13 jeunes. Nous avons intégré la plateforme Moodle dans leur parcours, du début à la fin (6 mois). Pour pouvoir commencer cela, il nous a fallu suffisamment de ressources numériques. Plusieurs ateliers entrent dans un parcours, il s’agit de tout lier pour créer un parcours numérique dans le parcours de formation du stagiaire.

Le projet est donc réparti en 3 phases entre l’association et E-learning Touch’ :
1. Tests sur les stagiaires, créations d’outils, accompagnement, déploiement du parcours
2. Intégration de Moodle dans le parcours de mars à septembre
3. Finalisation du développement”

 

Quelles sont les activités et ressources que vous utilisez sur Moodle ?

 

Comment s’est passée la collaboration avec l’équipe d’E-learning Touch’ ?

 

“E-learning Touch’ nous a apporté une réponse à notre besoin, nous voulions quelque chose qui nous ressemble et pouvoir maitriser notre outil.

L’équipe a été présente pour nos questions sur les aspects techniques, avec des réponses claires. On arrive toujours à avoir des réponses.

En investissant dans un outil comme Moodle, puissant et adaptable, on sait que nous pourrons réaliser des propositions pédagogiques différentes et diversifier notre offre de formation. Peut-être un jour utiliserons nous Moodle en distanciel…”

 

Les spécificités du projet rencontrées par E-learning Touch’

 

Jacques Barzic, principal interlocuteur de ce projet dans notre équipe réagit à ce retour :

“Comme l’explique Elise Birée dans son interview, ce projet présentait trois principales particularités :
• une équipe parfaitement au fait de ses besoins car experte dans son secteur pédagogique (type de publics, type de formations, cadre des appels d’offres publics),
• une connaissance de Moodle des équipes uniquement par « sa notoriété » et, c’est suffisamment rare pour être signalé,
• une prise du temps nécessaire pour une phase de test en groupe projet, une phase en vraie grandeur avec un ensemble pilote de formateurs et d’apprenants « réels » avant la mise en production.

PRISME nous a fait confiance en nous attribuant cette réalisation, mais nous partions chacun de notre côté, sans doute pour des raisons différentes, vers une espèce d’inconnu : comment adapter Moodle aux spécificités du public, de la stratégie pédagogique et des contenus à diffuser.

En cela, les deux premiers jours de formation collaborative, de co-construction du LMS, ont été riches en réflexions, en allées et venues vers différentes manières de faire, avant de trouver l’organisation et les paramétrages adéquats de Moodle. Les solutions trouvées ne tordent pas forcément les fonctionnalités de Moodle, mais sont adaptées et il a donc fallut bien comprendre où voulait aller l’équipe de PRISME.

Ensuite, au-delà du LMS Moodle, nous avons proposé l’outil iSpring pour que l’équipe pédagogique puisse créer en autonomie des contenus enrichis. Il a fallu former les équipes à son usage et aussi à la manière d’intégrer les contenus dans Moodle, tout en respectant la stratégie pédagogique. Une partie de ces formations ont été réalisées en interne à travers des ateliers, comme le précise Elise Birée.

Une chose ressort de ce projet : le défi n’était pas particulièrement technique ou fonctionnel, mais plus que les outils (LMS, création de contenus) soient bien intégrés dans les usages spécifiques de PRISME.
Il est donc certain que pour réussir cela il a fallu que nos deux expertises se rencontrent et se comprennent.

Cela confirme bien que chez E-learning Touch’, nous fournissons plus des solutions que des outils.”

 

L’équipe d’E-learning Touch’, partenaire officiel Moodle, remercie Elise Birée et PRISME pour ce témoignage et la confiance accordée. Vous aussi lancez-vous dans la digitalisation de vos formations, contactez-nous !

SUGGESTIONS D'ARTICLES

Entrez votre mot-clé